Né en 1958 à Valence, vit et travaille à Paris et Tressan.


Lauréat de la Villa Médicis (1989-90).

 

La peinture de Denis Laget résiste à la classification tant elle est par essence impure. Faite de concrétions, de taches, d’écorchures, de débordements, de salissures, elle fonctionne par séries qui s’arriment à des genres qu’elles affleurent sans jamais tendre à une quelconque reproduction. Les cranes, les fleurs, les animaux, les paysages urbains sont autant de motifs qui émergent de la matière picturale. Du chaos organisé de la surface – où « la palette devient tableau » – résonne alors l’histoire de l’art, comme une fouille perpétuelle de la peinture afin d’en atteindre l’os.

 

Le travail de Denis Laget a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles en France et à l’étranger (Paris, Toulon, Saint-Etienne, Les Sables d’Olonne, Gand, Budapest, Lausanne, Stockolm, Athènes, Zwolle…).